Bienvenue sur le Forum LaVilleRose


 
AccueilLaVilleRose FlyCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Forum LVR
Image hébergée par servimg.com
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Derniers sujets
» Le prochain postant
par killiano Jeu 18 Aoû - 10:37

» Le jeu des synonymes ^^
par Icoyotey Mar 2 Aoû - 13:22

» Webzen Voleur
par Tsyhiao Mar 22 Déc - 19:32

» Candidature
par Queenette Mar 6 Jan - 19:45

» prout 2015
par Mattaki Mar 6 Jan - 7:39

» Candidature
par Irukia Mar 23 Déc - 19:52

TeamSpeak

Partagez | 
 

 LES BREVES DE MADRIGAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
mali
Admin
Admin
avatar

Messages : 4355
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 31
Localisation : LaVilleRose

MessageSujet: LES BREVES DE MADRIGAL   Lun 9 Aoû - 14:13

Rappel du premier message :

Edit du 04/08 -> Sujet déplacé en partie publique afin de l'ouvrir à tous nos visiteurs!



Bonjour à tous cher LaVilleRosiens!

Suite a une petite discussion entre Rexus, Arha et moi même, il se trouve que nous serions motivés pour lancer une section RP sur ce forum.

Définition du RP:

Le RP est une sorte d’histoire basée sur un scénario prédéfini ou vous incarnez votre personnage et le faite vivre grâce à votre imagination débordante. Votre perso devient alors, au delà du simple tueur de mob, un personnage de fiction qui est confronté à des aventures. Ce n’est donc plus monsieur ou madame un tel derrière son écran de pc mais bel et bien un perso avec ses caractéristiques propres. Tout est accepté du moment que vous respectez 2 ou 3 règles de base :


- l’époque du jeu et l’ambiance de Flyff(en effet les bazookas ou les lecteurs mp3 à l’époque de Madrigal, ca relève de l’anachronisme !)


- définir une personnalité cohérente a votre personnage. Il pourra être tout ce que vous voulez (naïf, bête, drôle, beau, intelligent etc etc) mais cette personnalité doit être un minimum réaliste. Ne le faite donc pas beau, intelligent, trop fort, et musclé, car a vouloir trop de qualités votre personnage en devient moins attachant.


Par ailleurs, l’imagination étant la base de tout, vous avez donc tout à fait le droit d’incarner un moche archer intelligent même si dans flyff les perso archers ont l’air de gamins de 10 ans un peu bébêtes (vous m’excuserez les archers).


Voila je crois avoir défini du mieux que je pouvais ce qu’est le rp, mais le plus simple pour comprendre est encore d’y participer

Idée pour le fofo:

Afin que tout le monde puisse se lancer, je propose, dans un premier temps, de lancer LES BREVES DE MADRIGAL mode rp, a savoir dès que vous en avez envie, venez raconter vos péripéties dans ce topic. Un peu comme un journal intime à la mode rp avec des détails croustillants (évidemment inventés) sur vos collègues de guildes

A vos claviers!

_________________


Dans un monde où tout s'assombrit, "heureux sont les esprits fêlés car ils laissent passer la lumière!"
Siptah Fs H140 ; Malittlelune Arca H150 ; Elweenn Cheva H150; Cassilda Fs H150 ; Veressa Fs H130 ; Jtepekaforfun Sorcier 80 ; Adiia BJ 80; Akusao Moine M80 ; Soohei Moine 112.


Dernière édition par mali le Sam 26 Nov - 1:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lavillerose.forum-actif.net

AuteurMessage
Kidcatburglar
Rodéo Posteur
Rodéo Posteur
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : Au dela de l'infini

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Sam 11 Mai - 22:35

Les flammes sacrées :

La pluie était tombée toute la nuit sur Flaris. Au lendemain de l'arrivée des frères et soeurs de Kid chez les roses, le brouillard enveloppait chaque recoins du continent. Kimiyo, de nature généreuse et serviable, aida Kassye dans les préparatifs du petit-déjeuner avant que le reste de la guilde ne se réveille.
"Dis moi Kimiyo, sur quelle continent se trouve le trésor?
_Aucune idée.
_Comment ça aucune idée? Il n'y a pas de croix sur votre carte?
_Ah, mais nous n'avons pas de carte."
Cela paraissait louche pour l'envouteuse. Généralement, qui disait trésor disait aussi carte qui allait avec.
"Ah bon..."

Après que la guilde eut pris le repas, ses membres se réunirent dans le grand salon afin de s'organiser pour cette première journée de recherche.
"Hmmm...Alors comme ça il n'y a pas de carte..."
Quand Tsyhiao annonça la nouvelle, l'enthousiasme de la guilde disparut soudainement pour une déception générale.
"Une chasse au trésor sans carte...C'est comme un Rocky sans ses épées, fit Rocky.
_Et vous n'avez aucun indice? Même pas une piste ou une personne à aller consulter? demanda Kyoichiro.
_Notre père avait bien quelqu'un qu'il voyait souvent. C'était un mage, un de ses meilleurs ami, répondit Kimiyo.
_Super, alors on n'aura qu'a aller le questionner, dit Mali en reprenant espoir. Et ou se trouve-t-il?
_...Aucune idée."
La chute fut plus violente que Popsycle en tomba de sa chaise.
"On est pas arrivé..."
Dix bonnes minutes de réflexion s'étaient écoulées sans la moindre solution.
"Ce n'est pas possible, pensa Kid, papa ne nous aurait quand même pas laissé un héritage sans nous donner la moindre piste.
_Eh Kid, dit Queenette, ton père n'avait pas un objet qu'il gardait en cachette? quelque chose que personne ne devait découvrir? Son plus grand secret quoi.
_Mis à part le trésor, je ne vois pas non..."
En se replongeant dans ses souvenirs, Kid ne se souvint d'aucun endroit où objet que Yuzako lui interdisait de toucher.
"Il doit surement exisité quelque chose que votre père a caché dans votre demeure non? proposa Irukia.
_Notre maison a été complètement carbonisée, fit Kitori froidement.
_...Désolée...je...ne savais pas.
_Calme toi Kitori, intervint sa soeur en le reprenant.
_Laissez tomber cette idée,  reprit Kitori, je ne vois pas pourquoi papa laisserait un de ses plus gros mystère confidentiel se promener dans les airs."
Son plus gros mystère se promener dans les airs. En entendant cette expression, une image vint naturellement dans l'esprit de Kid.
"Se promener dans les airs..."
Le coup de génie qu'il attendait pendant ses quelques secondes de réflexion arriva enfin. Au lieu de tout révéler à la guilde, c'est son rire qui attira toute l'attention.
"Qu'est ce qui te fait rire Kid? demanda Killiano?"
Comment avait-il pu oublier une telle chose, l'un des plus grands secret que son père lui avait donné? Mais apparemment, Kitori et Kimiyo avait tout de suite compris où voulait en venir leur frère.

Ce fut devant une maison près de la zone de collecte que la guilde s'arrêta pour sa première destination.
"Kid! Quelle bonne surprise!"
Une dame habillée d'un tablier vint accueillir les roses. Elle les amena dans la salle à manger et les invita à s'installer.
"Pourriez vous vous occuper d'eux le temps que je discute avec le petit? demanda Kid à la femme.
_Bien sur, avec plaisir. Il est surement dans sa chambre."
Kid fit signe à Kimiyo et Kitori de le suivre dans un long couloir menant à une chambre dont la porte était déjà ouverte.
"Ou est-il? dit Kimiyo.
_Ici."
A peine entré, Kid plongea sur le lit devant lui et évita la personne qui allait s'écraser sur lui.
"Sympa l'accueil Ryo."
Le jeune garçon qui venait de manquer sa cible en s'écrasant par terre était Ryo, le jeune garçon à qui Kid venait apporter de l'argent à chaque fois qu'il avait terminé son cambriolage nocturne. Ce n'était plus un petit jeune homme comme le jester l'avait connu auparavant mais désormais un adolescent à quelques années de la majorité. Sa famille, anciennement pauvre, vivait maintenant dans de très bonne condition de vie.
"J'te signal que je compte bien me venger de ta réception que tu m'as faite lors de ma dernière visite chez les LVR.
_Ah que de bons souvenirs!"
Kid alla serré la main de son ami.
"Comment ça va?
_Ne changes pas de sujet, je t'aurai Kid!
_Oui oui un jour peut-être hihi. Alors où l'as tu caché?
_De quoi tu parles?
_Tu sais très bien de quoi je parle. Il faudrait que nous l'examinions s'il te plait.
_Je l'ai super bien caché, j'suis vraiment obligé de le sortir?
_Ne m'oblige pas à chercher moi même, tu sais à quoi ressemble ma chambre non?"
_Hmm..."
Ryo partit finalement prendre l'objet bien caché et le leur amena : le costume de Kaïtokid, le fameux secret que Yuzako avait légué à son fils à son adolescence. Ryo était conscient de l'importance de ce costume, car c'est à lui que Kid à son tour avait confié la mission d'accomplir les devoirs du célèbre cambrioleur de Madrigal. Kid fouilla la veste blanche, pendant que Kitori examina la cape. Kimiyo regarda attentivement le monocle en argent, chapeau en main.
"Tu perds ton temps, fit Kitori à sa soeur. Pourquoi tu regardes le monocle?
_Parce que c'est le coeur du mystère de Kaïtokid, celui qui préserve son identité."
Et elle n'avait pas tord. Elle pouvait lire sur les rebord de l'objet un nom et très probablement celle d'une boutique.
"Qu'est ce que tu regardes Kimiyo? demanda Kid intrigué.
_Notre prochaine destination."

C'est ainsi que la guilde partit vers l'île de Saint Morning guidée par Irukia qui connaissait bien cette boutique. Lorsque la porte fut poussée, un petit rire sournois raisonna dans la petite pièce recouverte d'étagères à potions.
"Puis-je faire quelque chose pour vous?...fit la voix grave et tremblante.
_Euh bonjour, commença Mali, vous êtes bien Latruche?
Le mage sortit de l'ombre. C'était un vieil homme à capuche, recouvert d'une longue cape pourpre. Sa main s'appuyait sur un long bâton qui l'aidait à marcher.
"En effet jeune fille, en quoi puis-je vous aider?
_Nous voudrions juste vous poser quelques questions. Connaissiez vous un certain Yuzako?"
Le regard du mage changea aussitôt. Il balaya des yeux toute la guilde qui venait d'entrer dans sa boutique.
"Ou sont-ils?"
Le groupe se divisa alors, laissant libre le passage vers les trois frères et soeurs. Latruche s'approcha lentement vers eux et les regarda attentivement.
"Je vous attendait depuis longtemps les enfants.
_Enfants?"
Ce mot n'avait apparemment pas plut à Kitori.
"Je reconnais bien en toi l'arrogance de Yuzako, jeune Kitori."
Il alla ensuite s'assoir à son bureau.
"Votre père était un des seuls amis que j'ai eu, un brave homme, courageux et serviable, fier de lui et prêt à tout pour sauver ses proches. Il m'a beaucoup rendu service pendant sa jeunesse. Naturellement, je lui ai rendu la pareil à plusieurs reprises. Nous nous faisions constamment confiance. Pour preuve, un jour il est venu me parler d'un trésor qu'il voulait réserver à ses enfants.
"Justement, savez vous où se trouve se trésor? dit Kimiyo.
_Evidemment que je le sais, votre père me disait tout. J'ai moi même prit part à ce projet en enchantant le coffre par ma magie.
_S'il vous plait, dîtes nous où se trouve ce coffre."
Latruche prit un air le plus sérieux possible. L'éclairage de la pièce s'assombrit alors, plongeant la guilde dans l'obscurité.
"Désolé ma fille, mais je suis un homme de parole. Votre père m'a confié une mission, et il est temps pour moi de l'accomplir."
Entre ses paumes, une sphère lumineuse apparut. D'un geste rapide et vif, il projeta cette sphère au milieu du groupe. Tout les regards étaient maintenant dirigés vers cette lumière qui commençait à prendre forme.
"Voici le coffre qui renferme votre trésor."
Un coffre blanc flottait au milieu de la guilde, coffre scintillant aux décors en or.
"Ce coffre se trouve quelque part dans les profondeurs de Madrigal. Cependant il possède une particularité : il ne peut pas être ouvert n'importe comment. Personne ne peut l'ouvrir, même pas le plus intelligent des sorciers. Seul un pouvoir est capable de briser le sort jeté à cette boite : le fameux pouvoir des trois flammes sacrées.
_Je ne sais pas pour vous mais ça sent encore la fantastique aventure", dit Duende avec ironie.
Le coffre éclata en poussière de lumière et fut remplacé par trois flammes bleue, noire et rouge, éclairant la boutique toujours dans les ténèbres.
"Procurez vous d'abord les flammes, poursuivit Latruche, elles sont les clés qui mèneront à votre but.
_Et ensuite, que devront nous faire?" demanda Kid.
Les trois flammes disparurent et l'éclairage redevint comme avant.
"Les évènements futurs vous guideront ensuite. Il s'agit la du message que votre père m'a chargé de vous transmettre."
La porte d'entrée s'ouvrit alors par magie.
"Bonne chance!"
La guilde se retira alors et quitta la boutique.
"Vous avez déjà entendu parlé de ces trois flammes sacrées? demanda Kassye.
_Jamais, répondit Tsyhiao en se grattant le menton. Mais j'ai déjà ma petite idée de qui aller rendre visite.
_Trois flammes sacrées...C'est beaucoup trop évidant, ajouta Queenette, il faut toujours que ces trois femmes se mêlent de nos affaires hihi."

Les LVR avaient enfin leur première mission de cette chasse au trésor. La visite chez le meilleur ami de Yuzako annonçait déjà une aventure remplie d'épreuves et de dangers, surtout quand les trois déesses de Madrigal sont une nouvelle fois concernées.


Dernière édition par Kidcatburglar le Sam 7 Sep - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kidcatburglar
Rodéo Posteur
Rodéo Posteur
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : Au dela de l'infini

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Sam 25 Mai - 22:02

L'épreuve de l'indépendance :


La première flamme la plus proche était évidemment celle d'Ivillis au sud de Saint Morning. C'était la première fois que Kid allait revoir Ivillis depuis qu'il était redevenu un Madrigalien. Arrivés devant le crâne d'entrée du temple Ivillis, chacun tira son arme, prêts pour l'exploration. Chaque monstre qui croisait la guilde se retrouva en mille morceaux ou en poussière. Afin d'ouvrir la porte qui mène au coeur du temple, les LVR se divisèrent en trois groupes dirigés par Mali, Tsy et Rocky, qui perdit très rapidement sa place de leader. Kitori, avec son caractère de meneur naturel et son arrogance inné mena sans avoir aucun avis le groupe qui était attribué à Rocky.
"Je sens que je vais très vite le détester celui là....murmura l'assassin rose.

Ils réussirent enfin à réunir les trois cristaux nécessaires à l'ouverture de la porte. Kid était tout excité à l'idée de revoir une des déesses. Il allait peut-être pouvoir avoir des nouvelles du ciel et du Royaume de Rhisis.
"Eh Kid, tu dors?"
Queenette rappella le jester sur Terre qui était complètement parti dans ses rêves.
"Ben alors Kid, dit Kimiyo, t'es amoureux?
_Ah tu le savais pas? répondit Tsy, tu devrais lui deman..."
Il ne suffit que du poing de Kid sur le crâne de son GM pour éviter les révélations.
"Mêles toi de tes affaires..."

Plus la guilde s'enfonçait dans le donjon, et plus les monstres se montraient féroces, mais rien ne semblait arrêter la tempête rose, surtout le frère de Kid qui faisait tout pour s'imposer dans la chasse aux créatures, ce qui semblait déplaire aux autres.
Le long chemin dans les ténèbres qui avait guidé les LVR les mena dans une immense impasse circulaire.
"Ou est Ivillis?" se demanda Killiano.
Pendant que certains examinaient les gravures sur les murs de pierres, Irukia attendait devant le couloir d'entrée, mais une présence derrière elle se fit soudainement sentir. Quand elle se retourna, la ranger tira sur la manche de Lexane.
"J'ai senti quelque chose derrière moi...
_Je ne vois rien pourtant, lui dit la primate, alors qu'une légère vapeur noir flottait juste derrière son dos.
_Lexane...Attention!"
La primate se retourna, mais rien. Elle pensait pendant un instant que son amie fatiguait jusqu'à ce la preuve qu'elle avait tort de penser cela apparut derrière Irukia : un spectre noir s'en approchait tout doucement.
"Iru...Irukia...
_Quoi?"
La ranger se retourna de nouveau et cette fois vit le spectre qui s'évapora suite à une flèche tirée par Kimiyo.
"En garde les roses! Ordonna Mali.
Chaque membre se tint prêt au combat autour du spectre noir grandissant au milieu d'eux. Les torches qui éclairaient la pièce commençait à s'agiter et des ombres se propageaient sur les murs, rejoignant ensuite la fumée sombre au centre.
"Laissez le moi!"
Son exces de confiance poussa Kitori à s'élancer vers la chose encore inconnue.
"Kitori non! cria Kid.
L'assassin envahit par une aura rouge entama une charge furtive pour transpercer sa cible.
"Prends ça!"
Ses lames aiguisées filèrent à travers le vent en direction de l'ennemi. Malgré la puissance de l'attaque, les épées de Kitori échouèrent entre les paumes d'une main qui ressortait de la fumée. Le spectre prit alors forme progressivement, d'abord en montrant un corps habillé d'une fine armure noire, puis un visage éclatant dont les ténèbres mettaient en valeur sa longue chevelure noire scintillante. La divine créature invoqua de sa main un long bâton alimenté par un pouvoir obscure.
"Comment oses-tu t'attaquer à une déesse?"
Kitori fut alors renvoyé par une puissante onde de choc dont la force le fit saigner de la bouche lorsqu'il percuta le mur de roche. Kimiyo appela à la contre attaque : Grinb et Irukia l'accompagnèrent et les flèches furent chargées.
_Tirez!"
_Non stop!"
Mali les arrêta avant qu'ils n'attaquent en se plaçant rapidement face à eux, bras écartés.
"Retournez d'où vous venez avant que je vous expulse moi même!"
Le bâton de la déesse fit trembler le sol en invoquant une tempête d'ombres.
...
"Blizzard des ténèbres!"
_Arrêtes Ivillis!"
C'est Kid cette fois, rejoins ensuite par Mali, qui se mit en face de la déesse.
"Mali...Kid?"
La fureur s'apaisa alors et les ombres s'éparpillèrent jusqu'à disparaître. La déesse n'avait pas songé à l'idée que c'était contre Kid l'ex capitaine de l'armée de Rhisis et la guilde LVR qu'elle allait lancer son attaque, eux à qui elle devait sa prorpe vie pour avoir sauvé la sienne et celle des autres déesses.
"Je ne m'attendais pas à vous voir, cela fait si longtemps."
Pendant que le calme revenait dans le donjon, la guilde et Ivillis échangèrent très brièvement des nouvelles entre ciel et terre.
"Navré de vous avoir attaquer, mais que faîtes vous ici?
_On aimerait que tu nous éclaires sur un sujet, dit Mali, sais-tu quelque chose à propos des flammes sacrées?"
Cette demande était tout à fait inattendue pour elle. Depuis toujours, chaque visite du peuple de Madrigal avait pour but la guerre et les trésors cachés de cette caverne, mais celle des roses était tout à fait spéciale.
"Qui vous a parlé des flammes sacrées?
_Parce qu'on est censé ne pas être au courant?
_Seuls quelques rares personnes connaissent l'histoire de ces flammes. Pourquoi vous interresse-t-elle?
_On en a besoin pour...euh...rompre un sort lancé par un mage, dit Duende avec hésitation." Elle ne savait pas s'il fallait lui révéler l'histoire du trésor, de peur que naisse en elle un mauvais désir. Mais Kid avait une tout autre image de la déesse.
"Il nous faut le pouvoir des trois flammes pour pouvoir ouvrir un coffre contenant un trésor que mon père m'a légué."
Kimiyo et Kitori ne s'attendaient pas à ce genre de comportement de la part de leur petit frère. L'importance de ce trésor le rendait tellement secret qu'il ne devait pas être entendu par d'autre oreilles malveillantes.
"Kid qu'est ce qui te prend? lui dit sa soeur.
_C'est la seule chose qui nous reste de lui...je t'en prie."
Le jester était conscient de ce qu'il faisait. Quant à Ivillis, c'était l'une des première fois qu'elle possédait une des rare qualité que pouvait lui donner un madrigalien : sa confiance.
"Votre guilde a gagné la faveur du ciel...vous avez donc la mienne."
Plusieurs torches s'enflammèrent simultanément, Au fond de la zone circulaire, son trône de diamants noire sortit du sol.
"Madrigal est sans doute la création la plus précieuse de Rhisis, commença la déesse en s'installant sur son siège. Lorsqu'elle essaya de gagner la reconnaissance des madrigaliens, leur refus la chagrina tellement qu'elle finit par créer trois êtres supplémentaires symboles de sa sagesse, son indépendance et de sa colère. Mais il fallait trouver un lieu où les installer, et quel lieu était le plus approprié que sa terre qu'elle venait de créer. Elle envoya alors trois flammes sur le grand continent qui formait Madrigal auparavant, trois flammes qui allaient donner ces trois êtres : la flamme de la sagesse donnant naissance à Bubble déesse des océans, la flamme de l'indépendance libérant la déesse des ombres Ivillis, et enfin la flamme de la colère qui forma Shade déesse de feu. Après notre création, ces flammes qui renferme nos pouvoirs divins continuaient à brûler jusqu'à nos jours. Nous avons donc décider de les garder cacher et de les enfouir dans des endroits inaccessibles, où personne ne peut y mettre la main.
_Inaccessible? Mais on en a absolument besoin, répondit Kimiyo.
_Cependant nous avons crée un moyen d'y pénétrer, un moyen que seules nous, déesses de Madrigal pouvons invoquer son entrée."
Lorsqu'Ivillis leva son bâton, toute les flammes se dirigèrent vers le diamant qui couronnait l'arme divine, puis la déesse le pointa vers le sol juste devant son trône. Alors que la guilde s'était retrouvé une nouvelle fois dans l'obscurité, l'endroit désigné par Ivillis dégageait une sombre vapeur qui cachait une source d'ondes lumineuses.
"L'entrée ne s'ouvrira que lorsque l'épreuve qui la scelle sera réussie. C'est quand vous voulez."
Sans hésitation, toute la guilde se réunit au milieu des ondes de lumière. Progressivement, leurs corps se dissipèrent jusqu'à ce que plus personne ne soit.
...
Saint morning était vide et silencieux, aucun monstres, aucune activités humaines. Des couleurs variantes de vert émeraude dominait le ciel sans nuages ainsi que tout le paysage. Sur le plateau du silence, le corps de Grinb se reforma par une enveloppe de lumière.
"Euh...Où est ce que j'ai atterri là?...Les gars?
_Alors c'est toi qui a été choisi, fit la voix d'Ivillis qui raisonnait dans le ciel. Tu te trouves actuellement dans un monde parallèle à Madrigal dont aucun humain n'y a mis les pieds. Ecoutes moi bien, je ne le répèterai pas : Tu es seul et sans aucun objet. Ton premier but sera d'abord d'aller récupérer ton arme qui se trouve à l'extrémité de l'île, quelque part à Saint-City."
Ivillis montra par télépathie un visuel de toute la région, mais ce que voyait Grinb le rendait assez sceptique : à chaque endroit différents se trouvait ses amis, debout et figés comme des statues de marbre, complètement endormis.
"Mais qu'est ce qu'ils ont?
_Ne crains rien, ils sont juste en plein sommeil. A l'intérieur d'un des membre des LVR a été dissimulé une clé spirituelle. Récupères la et l'épreuve sera terminée.
_Pfff si ce n'est que ça..."
Mais lorsque Grinb mit un pied en dehors de la zone d'ondes où il était apparu, la couleur dominante verte émeraude fut envahit par du rouge sang. De plus, tout les LVR se réveillèrent avec les yeux rouge vifs et le visage inexpressif.
_Ivillis qu'est ce qui se passe?
_C'est à ton tour de jouer. Rappelles toi de ceci : tu es seul!"
Le visuel disparut des pensées de l'arbalétrier qui descendit alors le plateau du silence au pas de course. Sa traversée de la grande prairie qui séparait le désert de la ville n'était rien d'autre qu'une simple balade, jusqu'à arriver à l'ancienne arène de Saint-City où Popsycle l'attendait de pied ferme.
"Eh Popy, tu n'aurait pas par hasard une clé avec toi?"
Pas un trait de son visage ne bougea. En réponse, Popsycle leva son bâton en direction de l'arbalétrier
"D'accord..."
Grinb fut mis à terre par un missile de glace de l'arcaniste. Il se releva tout de même mais entendit d'autres personnes arriver derrière lui : Rocky et Kyo dégainèrent leur épées pour une attaque charge sur le LVR mais le rose répondit avec une illusion des ténèbres mettant ainsi un terme à l'élan des deux assassins. Les trois roses ennemies le retrouvèrent loin derrière en train de se diriger vers le puits de vie. Popsycle lança alors l'alerte en envoyant une sphère blanche dans le ciel.
L'élu de l'épreuve pénétra enfin dans la ville. Il se cacha dans un buisson pour avoir une vue objective de la cité qui était surveillée par presque toute la guilde.
"Et c'est à ce moment là....Que le grand Grinb entre en scène!" dit-il en vantant ses intentions.
Kimiyo et Irukia surveillaient toutes les rues du haut d'un toit, prêtes à tirer en cas de mouvements intrus. Autour du puits de vie, Killiano, Tsy et Floydpink faisaient la ronde et balayaient du regard les alentours sans négliger le plus petit détail, même une légère brise attirait leur attention et les mettaient en garde, tels des robots programmés pour accomplir leur tâche sans ressentir la moindre émotion.
Rien ne pouvait échapper aussi à Lexane postée sur la grande église de la ville qui avait un plus grand champ de vision sur Saint City.

Tout était calme pour l'instant, et aucune trace de l'individu à traquer. La surveillance s'étendait vers la zone de collecte dont Kitori et Queenette gardaient chaque entrée afin d'éviter tout accès vers le coffre qui se trouvait au milieu de la zone. Mali, Duende et Kassye étaient toutes aussi attentives que ce soit pour les feuilles qui volaient sous le vent et les petits insectes provenant du jardin de Rhisis. Les plus petits sons parvenaient toujours à leurs oreilles, même le claquement suspect qui venait de se faire entendre juste dans leur dos. Grinb avait traversé la ville sans se faire remarqué et était arrivé jusqu'au coffre, malheureusement son illusion des ténèbres le trahit lorsqu'il mis ses mains sur le coffre sous les yeux des trois sentinelles.
"...Zut alors..."
Grinb les ejecta avec sa barricade qu'il invoqua autour de lui, puis il prit son arbalète et sortit de la zone en provoquant l'alerte générale. En pleine fuite, l'arbalétrier tira des flèches sur le sol à chaque mètre parcouru ainsi que sur tout les murs qu'il voyait, sur le pont de la longue pente menant à la station de vol, sur les tours et les caisses en bois. Sa fuite s'acheva au bord d'une falaise où il vida sa réserve de flèches sur tout ce qu'il pouvait jusqu'à ce qu'il ne lui en reste plus qu'une dans son arme. A ce moment les LVR arrivèrent au complet dans la station, marchant en direction de Grinb qui n'avait plus aucune issue. Cette fois il était prit au piège, menacé par les armes ennemies éveillées d'une aura rouge rubis. Entre les arcs chargés, les bâtons en pleine incantation, les épées et les poings sur le points de frapper, le corps de Grinb se dissimula sous la brume noire de l'illusion des ténèbres, mais juste avant qu'il ne disparaisse complètement, son arbalète tira sa dernière flèche qui passa près des visages des roses et traversa toute la ville pour percuter une flèche plantée sur le puits de vie.
"Bye bye!"
La flèche touchée libéra une énergie dévastatrice qui fit exploser toutes les autres flèches une par une. Ce fut alors une énorme explosion ravageante qui envahit Saint-City dans tout ses recoins, détruisant ainsi les demeures et les jardins. Ces explosions remontaient vers la station de vol et entraîna alors les LVR dans la destruction massive de la ville.

Le ciel redevenait vert émeraude et l'ambiance vide d'origine se réinstallait. Il ne resta rien de Saint-City, mis à part ruines, débris et cendres que le vent balayait de la surface. La clé spirituelle avait été dissimulé à l'intérieur de Kassye qui la libéra lorsqu'elle fut engloutit dans la vague d'explosions. Elle flottait à quelques mètres du sol et retomba entre les paumes de Grinb de nouveau visible au terme de son illusion.
...
De retour dans la grotte d'Ivillis, la guilde réapparut devant le trône de la déesse par la source d'ondes lumineuses.
"En affrontant ta guilde Grinb, tu a su te démarquer et éveiller ton indépendance. Tu as réussi à récupérer la clé, la porte vous est donc ouverte."
Les murs se mirent à trembler au moment où le bâton de la déesse frappa le sol. Derrière son trône, la clé spirituelle entra dans la roche et provoqua son effondrement. Une partie du mur cachait en réalité un long tunnel sombre qui descendant dans les profondeurs d'un sous-sol.
"Cet endroit n'a jamais été visité depuis sa création. Des monstres ont donc pu s'installer, prenez garde.", dit Ivillis à la guilde qui s'approchait en groupe devant l'entrée.
Un souffle provenant d'un rugissement lointain du tunnel vint chatouiller chaque visage des roses.
"Vous êtes prêts les roses?" fit Mali en prenant son bâton en main.
Tout le monde acquiesça en s'armant pour cette traversée sinueuse. Quant à Kid, il n'avait pas quitter du regard le fond du tunnel engloutit par les ombres. C'est Kitori qui entama la descente le premier, suivit ensuite par le reste du groupe qui, à chaque marche, plongeait dans le vide obscure.
Revenir en haut Aller en bas
Rockynounet
Admin
Admin
avatar

Messages : 1270
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 24
Localisation : coi ?

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Lun 27 Mai - 6:26

Whaou, encore une bien belle histoire !
Bravo cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://nivelle-joel.toile-libre.org/projet.php
Irukia
Ecrivain Féroce
Ecrivain Féroce
avatar

Messages : 592
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 25

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Lun 27 Mai - 6:29

Trop cool on parle de moi wow

_________________
L'amour, c'est comme un pet.
Si tu dois trop te forcer,
C'est probablement de la |>(((°>.
Revenir en haut Aller en bas
Grimbergen
Famous Poupée
Famous Poupée
avatar

Messages : 286
Date d'inscription : 10/12/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Lun 27 Mai - 11:08

Wouaw, j'ai toujours su que je vous ferais tous exploser un jour :D

GG Kid
Revenir en haut Aller en bas
Kidcatburglar
Rodéo Posteur
Rodéo Posteur
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : Au dela de l'infini

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Lun 27 Mai - 13:54

Merciii Smile
Revenir en haut Aller en bas
Kidcatburglar
Rodéo Posteur
Rodéo Posteur
avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 11/01/2012
Localisation : Au dela de l'infini

MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   Jeu 13 Juin - 18:33

Au fin fond des ténèbres : 

La marche des roses étaient quasi silencieuse pendant la traversée du tunnel souterrain. Chacun essayait de repérer une entrée ou ne serait-ce qu'une source de lumière indiquant la flamme recherchée. Les escaliers descendaient sans cesse et semblait interminables. De temps en temps, la guilde se reposait sur les marches en supportant les petite farces effrayantes de Rocky sur Queenette. Kid marchait près de sa grande soeur assez discrète depuis son arrivée chez les roses.
"Eh Kimiyo..."
Cela faisait chaud au coeur d'entendre Kid l'appeler. Toutes ces années passées loin de lui devaient être pour elle absolument rattrapées.
"Vous comptez faire quoi après le trésor? Vous pourrez peut-être intégrer la guilde."
Intégrer Lavillerose signifiait intégrer une nouvelle bande d'amis, mais surtout retisser des liens éternelles avec son frère. Mais elle paraissait hésitante.
"Je ne sais pas trop..."
Elle regardait Kitori qui descendait les marches devant tout le monde, l'expression toujours aussi renfermé.
"Mais sinon pourquoi ne viendrais-tu pas avec nous sur notre continent?
_...Hein?"
Kitori et Kimoyo venait d'un continent inconnu et très éloigné de Madrigal, ce qui perturba Kid car il n'avait, depuis son entré chez les roses, pas eu l'intention de les quitter.
"Ben c'est à dire que...
_Ca y est, on est arrivé!"
La voix de Tsyhiao coupa leur conversation. Comme il le disait, le fond de la longue descente se terminait par un vaste et spacieux endroit étrangement fleurissant. Leurs pieds piétinaient une herbe fraiche mais recouverte de vert militaire qui servaient de paysage à quelques roses aux pétales pourpres. Même à cet profondeur de la caverne, la végétation pouvait profiter de la luminosité du soleil provenant d'une ouverture creusée à une dizaine de kilomètres au dessus de la surface. Ce n'était en fait qu'un sortilège installé par Ivillis qui permettait de laisser passer les rayons du soleil à travers la roche. Cela paraissait étrange de la part de la déesse d'avoir installé un petit jardin aux couleurs assez sobres dans un donjon aussi lugubre. D'après Kassye, il fallait bien une petite touche de nature pour abriter un bien si précieux tel que la fameuse flamme noire sacrée qui brûlait vivement dans une énorme coupole d'une torche en or, placée et ancrée soigneusement dans la roche à l'opposé de l'entrée par laquelle étaient entrés les roses. La flamme attiraient les regards de toute la guilde qui avançait par admiration, bercée par les crépitements et les souffles de chaleur, sans le moindre monstres en vue.
"On voit qu'Ivillis a pensé à faire le ménage chez elle, c'est tout calme ici, précisa Floydpink.
_Hey, salut toi."
Duende avait pris dans sa main un petit écureuil qui s'était frotté contre sa cheville. Sa douce fourrure noire aux petites taches blanches n'était pas vraiment ordinaire.
"Il est tout de même bizarre ton écureuil, nota Tsy.
_AAAIIIE...Sale bestiole!"
La prêtresse sursauta de douleur tout en balançant l'animal sur l'herbe qui disparut sous terre. Sans s'y attendre, deux crocs finement aiguisés s'étaient plantés dans la chair blanche de Duende; une tache rouge et chaude entourait deux minuscules trous sur le dos de sa main.
"Depuis quand les écureuils mordent?", s'exclama-t-elle en frottant sa blessure.
Mais elle n'avait pas le temps de se plaindre, car un cri sauvage se libéra de la flamme. Cette dernière s'agitait sans s'éteindre, comme si un vent se confrontait à elle. Un nouveau cri retentit, puis la flamme enveloppa la guilde et l'aspira dans l'embrasement.

"Kid...Kid réveilles toi..."
Le jester était étendu et légèrement assommé. Sa GM lui tenait l'épaule en espérant qu'il se réveille comme tout les autres. En se relevant à l'aide de Mali, Kid remarqua l'étrange atmosphère.
"Qu'est ce que c'est que ça?"
Les autres LVR regardaient aussi tout autour d'eux en se demandant où ils avaient atterris. Tout était sombre et ténébreux, des nuages noirs dominaient le ciel jusqu'à l'horizon et quelques éclairs éclataient. L'endroit était complètement vide et sans vie; les roses marchaient sur un sol parfaitement plat, une sorte de plateforme sans fin qui luisait à chaque coup d'éclair.
"Alors ça c'est injuste, s'indigna Popsycle, juste au moment où on avait enfin trouvé cette fichu flamme.
_Sauf que cette flamme est tellement importante, que pour l'avoir..."
Ivillis venait d'apparaître devant la guilde, le sourire aux lèvres.
"Il va falloir la mériter."
Les roses avaient compris le message.
"C'est encore mieux que le défi d'Ivillis classique! affirma Killiano en se jetant le premier sur la déesse.
Ivillis évita l'attaque en s'évaporant. Sa vitesse d'exécution était tellement rapide qu'elle réapparut aussi vite au milieu de la guilde à la grande surprise des roses. Une puissante poussée mystique provenant de son bâton suffit pour éparpiller brutalement le groupe.
...
"Blizzard des ténèbres!"

Par son arme, Ivillis invoqua une pluie d'ombres destructrices qui s'abattit sur la zone de combat. La plupart des roses avaient survécus à l'attaque exceptés Rocky, Queenette et Kimiyo qui s'étaient fais surprendre par une ombre maléfique leur traversant l'armure. Etant hors combat, les trois touchés disparurent de la zone.
"Kimiyo!"
Kitori ne put s'empêcher de fulminer. Son aura explosa en libérant sa colère arrogante, puis il s'élança à son tour sur Ivillis. Les coups d'épées s'enchaînèrent à une vitesse épatante mais aucun d'eux n'atteignaient sa cible.
J'arrive Kitori!"
...
"Poings de l'infini!"

Kitori aperçut Floydpink en pleine charge de puissance.
"JE N'AI PAS BESOIN DE TOI!" rétorqua l'assassin, mais sa distraction lui coûta cher car la déesse en profita pour lui assimiler un éclair pulvérisant et l'éliminer du combat. Comme sa soeur et les deux LVR, Kitori disparut. Il fut néanmoins vengé par la furie de poings de Floydpink qui parvint à assommer la déesse.
"Allez on y va Kid!"
C'était le moment de mettre en oeuvre la botte secrète que les deux jester ont mis en place depuis plusieurs mois. Il n'avaient jamais eu l'occasion de la réaliser dans un combat officiel, c'est ici alors qu'ils allaient enfin voir si leur efforts avaient fini par payer. Kid tira une flèche en direction d'Ivillis. La flèche transperça les airs avec fluidité et s'apprêtait à devançer Tsyhiao qui courait dans la même direction. Une fois arrivée à son même niveau de course, le GM des LVR se servit de son attaque "Pile ou Face" pour frapper la partie inférieure de la flèche, lui procurant ainsi une puissance supplémentaire.
...
"Flèche puissance 2!"

C'était en un véritable coup de feu que la flèche partit se planter à travers l'armure d'Ivillis qui suffoqua suite aux énormes dégâts et disparut à l'intérieur d'un nuage noir juste avant de trébucher. Cette magnifique prestation des deux jesters se termina par un "high five" 
"Interessent, mais insuffisant!"
Une ombre imprévisible se saisit de Tsy et de Kid par le dos et les anéantit par la foudre. Le regard d'Ivillis, réapparue sous la forme de l'ombre, fixait fièrement le reste de la guilde qui était persuadée d'avoir mit fin au combat. Déterminés à le remporter, les LVR attaquèrent alors en coopération, mais rien ne semblait pouvoir faire tomber la déesse, comme si elle se faisait un plaisir de les voir attaquer en vain. Elle se tenait tranquillement face à la guilde bloquant les poings de Floydpink accompagnés des coups d'épées ravageurs de Killiano et Kyo, renvoyant la magie de Kassye renforcée par les éléments de Mali et Popsycle, et déviant les flèches furtives d'Irukia et Grinb. Même les buffs de Lexane et Duende ne suffisaient pas pour la faire reculer. Personne n'avait pu repérer son point faible...Sauf Irukia. Après avoir repousser les attaquants au corps à corps, Ivillis se retrouva face à un mur d'attaques à distances qu'elle arrêta de ses eux mains exceptée une flèche dissimulée qui l'obligea enfin  à esquiver de justesse. 
"Bingo!"
Irukia avait vu juste : il existait bel et bien un point faible sur la déesse, une faille située en dessous de son coeur où son armure laissait visible sa saignante blessure provoquée par l'offensive combinée de Tsy et Kid. A partir de ce moment là, toutes les attaques se dirigèrent sur le même point faisant enfin reculer la déesse.
...
Fureur des éléments!"

Mali invoqua de son bâton une gigantesque muraille de feu, de roches, d'éclairs et d'autres éléments qui tourbillonnait autour d'une zone restreinte envahie par les roses. Kyo réussit à placer un coup de pied sur la plaie visée qui plaqua et entraîna Ivillis dans la muraille infernale de Mali. Les dégâts subits pas Ivillis étaient en hausse mais ne s'arrêtaient pas là. Une fois à terre, Ivillis fut retenue par les épées de Killiano plantées en croix à juste quelques centimètres de son cou, et ses mains étaient figées par la glace de Popsycle. Plus aucun mouvement ne lui était possible, elle était étalée au sol sous l'emprise de l'envoutement de Kassye, immobile comme une souris sur un piège à souris, blessure à l'air libre. Irukia se chargea de finir le travail : grâce à sa détente d'acrobate, elle bondit dans les airs et visa où il fallait frapper : là où ça fait mal!
...
"Rayon solaire!"

Elle tira sa flèche qui se convertit en un rayon de lumière pulvérisant partant de son arc vers sa cible.
"Tu l'as Irukia! criait Lexane.
La trajectoire du rayon était parfaite et se dirigeait droit vers la faille. Ivillis sentait déjà la chaleur du rayon sur sa blessure qui picotait horriblement.
"Nooooooon!"

...

Les premiers éliminés se tenaient devant la flamme qui s'agitait dans tout les recoins de la coupole avait de recracher brutalement les rescapés du combat.
"Alors vous avez gagné? demanda Queenette toute excitée.
La réponse fut claire : Floydpink frappa le sol de son poing avec déception. Il n'y avait aucune raison pour les LVR de perdre cette bataille, sauf peut-être qu'ils étaient confrontées à l'une des déesses de Madrigal. Ivillis avait réussit à éviter l'inévitable coup critique sur sa plaie en se dissimulant dans l'ombre. Certes elle était immobile, mais pas privée de ses pouvoirs qui lui permirent de se faufiler à l'intérieur de la fureur des éléments de Mali et de la transformer en un ouragan des ténèbres destructeur, tournant ainsi l'attaque en sa faveur.
"J'y crois pas...on a perdu...
_Mais vous m'avez épaté, c'est tout ce que j'attendais de la guilde Lavillerose."
Ivillis avait descendu le long tunnel pour rejoindre la guilde. Une infime partie de la flamme sacrée guidée par le bâton de la déesse se détacha de la coupole pour flotter devant chaque visage de la guilde.
"Je vous confie en ce jours...le pouvoir de la flamme sacrée de l'indépendance!"


Tout s'annonçait bien pour les LVR qui volaient au dessus de l'océan séparant Saint-Morning et Flarine. Même après leur défaite, les roses étaient plutôt satisfaits de leur début d'aventure. Queenette et Rocky volaient côtes à côtes en se chamaillant, cette fois pour savoir lequel des deux avait été éliminé par Ivillis en premier. Kid quant à lui voyageait sur sa planche volante entre Kyo et Duende, sa bonne humeur était surveillée par sa soeur qui était tout aussi heureuse de le voir si joyeux dans sa guilde. Sur le dos de son hippogriffe, elle se rapprocha de lui, espérant entamer une nouvelle conversation. 
"Dommage que tu as été l'une des premiers éliminées Kimiyo, lui dit Kid qui l'avait vu s'approcher. J'aurais aimé voulu voir ce que tu valais au combat."
Son sourire montrait à Kimiyo qu'elle devait bien le prendre, et elle lui sourit à son tour. Kid n'avait pas changé, il avait toujours les même traits de visage, les même expressions et le même sourire depuis qu'il était tout petit. Kimiyo avait gardé en elle chaque moment passés avec son petit frère, comme s'ils s'étaient passés hier.
"Tu sais Kid, je..."
Son hippogriffe perdit brusquement son allure de vol à la vue d'une énorme tornade qui venait de s'élever en travers de leur chemin. Les LVR se débattaient comme ils le pouvait pour ne pas se faire aspirer.
"D'où ça sort ça?" s'écria Kyo.
La tornade était de plus en plus violente et empêchait la guilde de se libérer du vent violent. 
L'hippogriffe de Kimiyo battait ses ailes de toutes ses forces, mais le vent lui était supérieur.
"Allez Anala, accroches toi!"
Tous ses vigoureux efforts finirent par payer et le familier fut le premier à se libérer de la tornade, mais sans sa maîtresse qui fut retenue et entraînée en son coeur.
"AAAAAAAAAH!
_KIMIYO!"
Kid abandonna toute tentative de délivrance et se laissa aspirer volontairement avec sa planche en espérant rattraper sa soeur.
"Kid non!"
Mali ne réussit pas à retenir Kid qui disparut à l'intérieure de la terrible tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES BREVES DE MADRIGAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES BREVES DE MADRIGAL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» LES BREVES DE MADRIGAL
» Breves de comptoir : vulgaire et pas drole...
» Miss Madrigal 2012
» les plus belles de madrigal
» Reglement du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue sur le Forum LaVilleRose :: La Place Publique :: La Taverne de L'Aibatt Rose-
Sauter vers: